<![CDATA[et_pb_section bb_built="1"][et_pb_row _builder_version="3.0.97"][et_pb_column type="4_4"][et_pb_text _builder_version="3.0.97" background_layout="light"]

Généralités sur l’obtention du crédit d’impôt pour activités des enfants

Le crédit d’impôt peut être demandé lorsque la personne qui le demande respecte les conditions de son obtention. Ainsi, son montant est de 20 % des frais d’inscription ou d’adhésion aux activités admissibles. Ce montant ne doit pas dépasser 100 $ pour un enfant sans handicap. Cependant, s’il s’agit d’un enfant handicapé ou présentant une déficience mentale grave ou prolongée, les frais d’inscription minimum sont de 125 $. Pour calculer le montant du crédit d’impôt, il faut faire la somme de 500 $ et 125 $. Le montant du crédit d’impôt pour ce type d’enfant ne doit pas dépasser 200 $. Découvrez les activités admissibles au crédit d’impôt pour activités des enfants.

Les activités physiques, récréatives, culturelles et artistiques admissibles

Pour que vous puissiez obtenir un crédit d’impôt pour activités des enfants, il faut que le programme respecte les conditions de durée et la nature des activités qui le composent. Les activités récréatives, culturelles et artistiques admissibles sont entre autres des activités qui ont pour objectif d’augmenter la capacité de l’enfant à améliorer son esprit créatif, à augmenter sa dextérité et à se procurer des connaissances et à les mettre en exécution. Ces activités doivent être dans les disciplines culturelles, artistiques ou récréatives. Parmi elles, on peut citer les arts de la scène, les langues, la musique, les arts visuels, etc. Les activités permettant à l’enfant de faire usage de ses capacités intellectuelles et de les améliorer, celles concernant les milieux naturels et sauvages, etc. Pour les activités physiques, on peut citer les activités d’endurance, de musculation, d’équilibre et de souplesse, les activités aidant un enfant atteint d’un handicap à effectuer des mouvements dans le but de dépenser de l’énergie de manière ludique et l’équitation. Retenez que ces activités doivent être supervisées et convenables pour les enfants.

Quelles conditions respecter pour profiter du crédit d’impôt ?

Pour demander un crédit d’impôt, il est important de respecter les conditions exigées pour l’année d’imposition concernée. Pour cela, la personne qui demande ce crédit doit résider au Québec le 31 décembre de l’année d’imposition visée. Aussi, elle ou son conjoint doit aussi payer cette même année des frais servant à inscrire son enfant à un programme comprenant des activités admissibles ou à faire adhérer l’enfant dans un club ou une association offrant des activités admissibles. En outre, le revenu familial qu’elle déclare ne doit pas dépasser 134 095 $. Par ailleurs, elle doit avoir avec elle le reçu qui atteste des frais d’inscription ou d’adhésion de l’enfant. En effet, elle peut sur demande le fournir.
Le crédit d’impôt pour activités des enfants est un crédit d’impôt remboursable. Aussi, son obtention demande de remplir plusieurs conditions qu’il faut bien connaitre et respecter avant de le demander.
Crédit d’impôt
www.alldaybusiness.com
Source: www.revenuquebec.ca[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]]>