Il nous arrive souvent de vouloir financer un de nos projets qui nous tient à cœur. Dans ce cas, plusieurs solutions s’offrent à nous et parmi ces dernières, il y a l’épargne. C’est une partie de votre argent que vous n’utilisez pas et que vous mettez de côté afin de financer un projet. Cette épargne placée dans une banque peut se fructifier et dans certains cas ces bénéfices peuvent être déductibles d’impôt. C’est dans ce sens qu’a été créé le CELI, le compte d’épargne libre d’impôt. Comme son nom l’indique, le principal avantage de ce type de compte d’épargne est qu’il est exempté d’impôt.

https://alldaybusiness.com

Les principales caractéristiques de ce compte d’épargne

La première chose qu’il faut savoir avec ce compte d’épargne est qu’il est possible d’y faire fructifier vos avoirs grâce à des placements. L’avantage est que les bénéfices que vous percevez ne sont pas imposables. Vous pourrez ainsi gagner de l’argent sans qu’il fasse l’objet d’une imposition. Dans un deuxième lieu, les opérations que vous effectuez comme les retraits se font sans frais, quel que soit leur montant. C’est un moyen efficace pour faciliter au client son projet d’épargne. En troisième lieu, toutes ces exonérations n’ont aucun effet s’agissant de votre éligibilité pour les prêts et prestations du gouvernement. Vous êtes en effet à l’abri d’une éventuelle surprise.

L’ouverture d’un compte CELI

Pour ouvrir un compte CELI, il faut un résident canadien, être âgé au moins de 18, jouir de ses facultés mentales et être détenteur d’un numéro d’assurance sociale. Le processus d’ouverture d’un compte CELI est assez simple. Vous devez dans un premier temps vous référer soit à votre banque, votre caisse d’épargne ou encore votre assureur. Quel que soit l’institution financière à laquelle vous faites partie, vous serez à même d’ouvrir un CELI. Ainsi cette dernière se chargera de vous inscrire afin que vous puissiez avoir votre compte d’épargne, mais vous devez au préalable leur fournir votre numéro d’assurance sociale. En outre, la loi vous permet d’ouvrir plusieurs comptes d’épargne libre d’impôt, mais chacun d’entre eux doit respecter le plafond de cotisation qui varie constamment.
La variation des tarifs plafonds mensuels autorisés pour un compte d’épargne libre d’impôt
Les tarifs plafonds mensuels ont eu une tendance variante entre 2009 et 2018.

  • Entre 2009 et 2012 : 5000 dollars canadiens
  • 2013-2014 : 5500 dollars canadiens
  • 2015 : 10 000 dollars canadiens
  • 2016 : 5500 dollars canadiens
  • 2017 : 5500 dollars canadiens
  • 2018 : 5500 dollars canadiens

Toute personne détenant un compte d’épargne libre d’impôt ne peut en aucun cas dépasser le tarif plafond de cotisation établi par le gouvernement. Cependant, il est tout de même possible d’ouvrir un autre compte CELI.

Ce type de compte d’épargne est une très grande innovation qui sera utile pour beaucoup de personnes.